Recrutement et Formations spécialisés en Pharmacie

Pour une raison ou pour une autre, on peut se retrouver dans une pharmacie pour effectuer un achat. En dehors des auxiliaires en pharmacie qu’on rencontre très souvent, il y a aussi les pharmaciens. Ces professionnels y occupent une place de choix et avant d’en arriver là, ils ont dû franchir un certain nombre d’étapes. Voici ce qu’il y a à savoir à propos du recrutement et des formations spécialisées en pharmacie !

Le métier de pharmacien, qu’est-ce réellement ?

Le pharmacien est une personne chargée de délivrer des médicaments généralement à la vue d’une ordonnance médicale. Il est également un conseiller en matière de prévention.

En effet, le pharmacien travaille non seulement en officine, mais il peut aussi exercer au sein d’un établissement de santé. Dans ces locaux, il a pour rôle de stocker les produits et de préparer les traitements des malades.

On retrouve également le pharmacien dans les laboratoires, il s’occupe de l’analyse des prélèvements. Dans l’industrie, il met ses connaissances à l’œuvre pour la fabrication de nouveaux produits.

Le pharmacien est un spécialiste du médicament. Ses connaissances sont plus axées en chimie, en physique, en génétique. La discrétion, le sens de l’éthique et la diplomatie sont quelques-unes des qualités qu’il doit posséder ou développer. La formation d’un pharmacien se déroule en plusieurs étapes.

Le premier cycle d’études de pharmacie

Avant de s’inscrire en premier cycle de pharmacie ou PCEP, le futur pharmacien doit être détenteur d’un bac S. Le PCEP s’étend sur deux ans. Au cours de ce cycle, l’élève pharmacien passe la première année avec les étudiants d’autres filières telles que la médecine et la gynécologie-obstétrique.

Cette année est nommée Première Année Commune aux Études de Santé ou PACES. À la fin de celle-ci, ceux qui auront réussis passent en deuxième année et seront soumis à un concours, le numerus clausus.

Le deuxième cycle d’études de pharmacie

Le deuxième cycle d’étude de pharmacie encore nommé DCEP, est un cycle décisif pour les futurs pharmaciens. C’est au cours de ce cycle que les étudiants choisissent une spécialité. Ils devront faire une sélection entre l’officine, l’industrie ou l’internat. Ils seront en apprentissage pendant deux ans et acquerront ainsi encore plus de connaissances dans leur spécialité.

Le troisième cycle d’études en pharmacien et le recrutement

Le troisième cycle d’études en pharmacie s’étend également sur deux ans. Il est encore connu sous la dénomination Année hospitalo-universitaire ou AHU. À la fin de ce parcours, l’étudiant fait le choix entre un cycle court et un cycle long. Lorsqu’il termine le cycle court, il soutient une thèse et obtient le diplôme d’État de docteur en pharmacie.

Quant au cycle long aussi appelé option internat, il va consister pour l’élève à passer un concours d’admission à l’internat dès la première année. Une fois admis, ses quatre ans à l’internat seront sanctionnés par le diplôme d’État de docteur en pharmacie, un diplôme d’études spécialisées ou DES. Ce dernier indique le secteur d’activité dans lequel exercera le futur pharmacien.

Après l’obtention de ces diplômes, les pharmaciens qui le désirent pourront passer d’autres examens en vue d’intervenir dans le secteur public. Ils peuvent également travailler dans le secteur privé ou se mettre à leur propre compte.

A lire également