Jeune et reconversion : comment se faire embaucher sans experience ?

Pour diverses raisons, une reconversion professionnelle peut toujours tenter, et ceci à tout âge. Il peut s’agir, par exemple: d’exercer son métier de rêve, d’une lassitude au travail, une matérialisation d’un projet personnel, etc. Cependant, il n’est pas toujours évident de voir ce rêve se concrétiser puisque les expériences peuvent faire défaut dans le cadre du métier visé. Le guide suivant vous livre quelques astuces pour se faire embaucher sans expérience étant jeune reconverti.

Marquer le recruteur lors de l’entretien

Pour vous faire embaucher dans votre nouveau métier sans expérience, vous devez faire comprendre au recruteur que votre reconversion n’est pas faite sur un coup de tête.

Votre première mission sera donc de le convaincre sur le fait qu’il s’agit d’un projet réfléchi et élaboré. Pour y arriver, vous devriez avoir préalablement travaillé votre employabilité en ce qui concerne la profession ciblée et étudier minutieusement le secteur d’activité.

Montrez vos atouts et reconnaissez votre faiblesse

Il serait à votre avantage de montrer au recruteur que vous maîtrisez les enjeux et les chiffres du domaine, tout en reconnaissant votre « faiblesse » (manque d’expérience). Le recruteur vous affectionnera à coup sûr pour cet effort. En procédant de la sorte, il est fort probable qu’il vous préfère à un candidat compétent et expérimenté, mais trop fier.

Prouvez-lui  donc que vous connaissez les principaux acteurs du secteur, parlez-lui des formations que vous avez suivies ou vous prévoyez de suivre. Si possible, n’hésitez pas non plus à lui parler des professionnels du secteur que vous auriez rencontrés lors de votre processus de reconversion.

Montrez que vous êtes disposé à apprendre rapidement

Pour augmenter vos chances, dites clairement au recruteur que vous souhaitez acquérir vos nouvelles expériences au sein de son équipe.

De façon stratégique, faites-lui comprendre que vous n’aurez jamais l’expérience tant recherchée, si l’on ne vous donne pas votre chance dans ce nouveau secteur.

Dernier point sur lequel vous devez insister pour convaincre le recruteur : votre facilité d’adaptation au mode de fonctionnement de sa structure. Montrez-lui que vous êtes prêt à apprendre de nouvelles choses et que vous vous donnerez les moyens pour y arriver.

Miser sur vos soft-skills et faire confiance à votre cursus

Bien que n’ayant pas l’expérience requise pour votre nouveau métier, il est bien possible de décrocher ce poste en valorisant vos soft-skills.

Lors de votre entretien ou sur votre curriculum vitae, n’hésitez pas à mettre en avant vos qualités humaines. Elles comptent fortement aussi ! Mettez donc un accent particulier sur des points tels que votre sens du relationnel, votre organisation, votre esprit d’équipe, votre créativité, etc.

Même avec les meilleures compétences techniques et une expérience imposante, trouver un emploi reste compliqué sans ces qualités humaines. Le recruteur peut donc vous préférer à un expérimenté s’il vous trouve plus intéressant pour la structure.

Vous n’avez pas d’expérience, mais certainement un ou des diplôme(s) : mettez en avant votre parcours de formation. Précisez :

  • les qualifications,
  • les titres et certifications que vous avez,
  • les stages effectués,
  • les projets que vous avez déjà pilotés.

Ainsi, le recruteur vous évaluera sur la base des compétences développées lors de votre parcours. Même sans diplôme(s), il est également possible d’y arriver. Il suffit de valoriser les aptitudes acquises durant votre ancienne vie professionnelle ou lors de vos jobs saisonniers que vous pourrez transposer à votre nouvelle profession.

Mettez donc ces conseils en pratique et votre réorientation professionnelle sera un franc succès. Bonne chance !!!

A lire également